Radiofréquence et Ultrasons

Traitement de la peau par Radiofréquence couplée aux Ultrasons

 La Radiofréquence monopolaire est devenue un traitement standard et incontournable dans la prise en charge médico-esthétique pour le relâchement cutané. Il est le parfait allié dans le cadre préventif ainsi que comme complément aux injections de la toxine botulique et les injections de comblement. Lorsqu’il est associé aux ultrasons, il contribue aussi à la diminution définitive des cellules graisseuses.

Ce type de traitement, appliqué sur la surface de la peau, a pour but de donner un “effet liftant”. Il induit une contraction cutanée (très appréciée au niveau du menton et du cou) et redonne du tonus à la peau par le biais de la relance de la synthèse de collagène et d’élastine des tissus échauffés. Cette procédure ne laisse aucune marque sur le visage (en dehors d’une discrète rougeur) et la personne traitée est plus belle en sortant qu’en entrant au cabinet. Les résultats continuent de s’améliorer pendant une période de 3 mois et l’effet obtenu dure 1 à 2 ans.

Mode d’action de la radiofréquence

Notre peau contient un maillage de fibres de collagène et d’élastine. Celui-ci maintient en profondeur les différentes structures de notre visage (muscles, graisses, et peau)

Lorsqu’on est jeune, la solidité de ce “tissu de soutien” contribue à la tonicité et fermeté de notre visage. Avec le temps, le relâchement de ce maillage donne au visage cet aspect relâché.
Les études et les recherches ont démontré que les tissus soumis à une chaleur comprise entre 42° C et 55° C provoquent une contraction des fibres de collagène et d’élastine ( les tissus bruleraient au-delà de cette température). Nous obtenons un “effet lift” immédiat par une peau plus tendue et plus ferme. Visible à l’oeil nu, il est facilement visualisable en cours de traitement.

Durant les semaines  suivantes, ”l’effet lift” est suivi d’une restructuration de l’architecture du maillage de fibres. La contraction des fibres de collagène et d’élastine se traduit par un stress local, qui provoque un processus de cicatrisation artificielle d’où la synthèse et le renouvellement de tissus de soutien. Plusieurs séances sont nécessaires pour cette restructuration et prends 2 à 3 mois pour une amélioration qualitative de la zone traitée.

Déroulement d’une séance et effets secondaires de la radiofréquence

La séance dure entre 20 et 40 minutes selon la zone traitée.

Aucune anesthésie locale n’est nécessaire

La Radiofréquence de l’Exilis Elite (agrémenté FDA)présente dans le cabinet du Dr. Al-Awa, possède une technologie ultra-performante, incluant un monitorage en temps réel qui provoque l’interruption de son émission en cas de surchauffe et mauvais contact cutané. Ainsi sa tolérance est excellente et les effets secondaires (type brûlure) sont quasi-inexistants. La brûlure est donc exceptionnelle, superficielle et résolutive en quelques jours si elle survient.

Des mouvements circulaires répétés vont être effectués sur l’ensemble de la zone, induisant progressivement une sensation d’échauffement de la peau et une rougeur. Les rougeurs induites disparaissent en quelques minutes ou quelques heures suivant les peaux. Un discret œdème peut être décelé parfois pendant 1 ou 2 jours, donnant plus un effet bonne mine et tenseur qu’un effet gênant.

Le seul risque finalement, c’est une insuffisance de résultats lors des relâchements cutanés trop importants. En effet, la contraction est toujours présente, mais n’est parfois pas assez importante pour donner un effet satisfaisant. C’est au médecin de donner la bonne indication pour chaque patient, selon son âge, son type de peau et son degré de relâchement, et de prévenir qu’il peut y avoir un aléa de résultats.

Indications et zones traitées

Visage :

  • Mise en tension de l’ovale du visage ,
  • Réhaussement des sourcils
  • Rides et Ridules des paupières inférieures et supérieures
  • Entretien d’un lifting

Corps :

  • Cou et décolleté
  • Mains
  • Régions corporelles plus aléatoires, comme le ventre et les bras.

Protocole des séances de radiofréquence

Les techniques dites de « stimulation cutanée » induisent peu de résultats immédiats, contrairement aux injections d’acide hyaluronique en comblement par exemple, puisqu’on doit attendre, par définition, le travail et la réponse de la peau à la stimulation. Généralement, les effets s’obtiennent entre 1 et 3 mois, et se majorent au fil des séances. Le protocole de la Radiofréquence-Ultrasons de l’Exilis recommande une cure de 4 à 6 séances, à 2 semaines d’intervalle au départ (cet intervalle peut être allongé après 4 séances).
L’entretien varie selon l’âge et l’effet recherché. Il peut se faire sous forme d’une cure annuelle ou d’une séance trimestrielle selon les patients.

Présentation visuelle du traitement

logo-blanc-webforce